Actualités Affactassur

Les retards de paiement

25/03/2020 NEWS AFFACTASSUR

L’effet direct de la crise économique actuelle est une augmentation des retards de paiement, notamment ceux des grandes entreprises envers leurs sous-traitants ou fournisseurs.

C’est une conséquence directe du confinement généralisé qui a désorganisé la chaine de validation des factures chez les grands comptes, cela se traduit par des retards de paiement voire même des cessations sèches de paiement.

________________________________

  Crise économique 2020 et retards de paiement

Création d’un comité de crise par Bercy

Pour répondre à l’appel inquiétant du président de la Confédération des PME, Monsieur François ASSELIN, l’Etat a mis en place un comité de crise dont la mission sera de réguler les pratiques de paiement inter-entreprises pour éviter les retards et les cessations de paiement.

On peut imaginer que son fonctionnement sera proche de celui du Médiateur du Crédit lors de la crise précédente de 2007/2008.

Les validations de paiements dans le BTP

Dans le secteur du bâtiment, déjà en temps normal, il est difficile pour les sous-traitants, co-traitants et fournisseurs de se faire payer à échéance légale.

Avec une chaine de validation des factures ou d’acomptes complètement perturbée, des signatures manquantes de Maitres d’œuvres et d’ouvrages, le risque est réel de voir les délais de paiement s’allonger dangereusement aux détriments des PME.

  Les retards de paiement élevés

Alors que la loi LME est effective, les retards de paiement ont toujours cours, en France, et ne semblent pas vouloir baisser.

Ainsi une étude Altares, sur les comportements de paiement fait ressortir une très légère diminution de ces derniers au premier trimestre 2010.

Ils passent de 11,9 jours au dernier trimestre 2009, à 11,8 jours au premier trimestre 2010. Cette baisse est très légère car il s’agit de retard de paiement après échéance. C'est-à-dire que le fournisseur doit intégrer dans son besoin de trésorerie ces retards qui s’ajoutent au délai de paiement qu’il a accordé à son client.

Par rapport à la moyenne européenne, c’est un peu mieux, la moyenne des pays européens se situant à 14,4 jours de retard. En Europe, on retrouve le clivage nord-sud traditionnel, avec des pays du nord plutôt courts en retard de paiement, 9 jours pour l’Allemagne et 9,5 jours pour les Pays-bas. Et des pays du sud, avec des retards de paiement plutôt longs, comme l’Espagne à 22,5 jours et le Portugal à 25,6 jours.

Ce qu’il faut noter pour chaque pays c’est que ces retards se rajoutent aux délais légaux de paiement, qui ne sont pas harmonisés au niveau européen.

Si les délais de paiement sont désormais codifiés en France à 60 jours et 45 jours FDM, ils sont libres ailleurs et peuvent être longs voire très longs dans certains pays. Ainsi, s’il est courant de voir des délais de paiement contractuel de 30 ou 60 jours en Allemagne, en revanche, en Espagne, ils sont beaucoup plus longs à 90 ou 120 jours.

Comme le besoin de trésorerie est directement lié à ces délais réels et non à ceux contractuels, le calcul du BFR doit se faire en fonction des encaissements réels.

L’un des grands intérêts d’un contrat d’affacturage est de pouvoir suivre avec exactitude ses délais de paiement réels, et de pouvoir analyser l’impact d’un recouvrement efficace sur la récupération de jours de retard.

TPE Différences de paiement entre PME et TPE

Lorsque l’on regarde les chiffres publiés sur la pratique de paiement et les retards qui y sont liés, on est frappé par la différence qui existe entre les TPE, les petites PME et les grosses PME.

Les TPE et les petites PME sont en dessous de la moyenne, et règlent plus vite que les grosses PME qui se trouvent en-dessus, d’une demie journée en moyenne. 

La conséquence de ces retards de paiement inter entreprises est que chaque entreprise se fait de la trésorerie sur celle plus petite qu’elle. Que les retards de paiement augmentent en cascade de sous-traitants en sous-traitants, mais du plus petit au plus gros. 

Le petit sous-traitant paiera mieux son fournisseur, que le plus gros sous-traitant, et ainsi de suite. Cela n’est évidemment pas neutre pour les petites TPE qui rencontrent de fait les premières, des tensions de trésorerie.

   Recours à l'affacturage

L’approche d’affacturage et les solutions qui y sont liées offrent une alternative à la tension perpétuelle de trésorerie, voire à sa rupture soudaine.

 
 

DELAIS DE PAIEMENT
----------------------------------------

Délais de paiement des secteurs d'activités
Directive européenne sur les délais de paiement
Les retards de paiement
Les dérogations aux délais de paiement
delais de paiement Délais de paiement des marchés publics

 
 

Cotation
en ligne

Votre entreprise

Société

Siren

Nom

Téléphone

Email


Besoin


Activité


Chiffre d'affaire


Code postal

 

Vos clients :

Client 1
Client 2
Client 3
Client 4
Client 5
 
affacturage en ligne
www.affactassur.com
09 79 17 48 41
 

Votre solution d'affacturage en 3 étapes :

comparatif affacturage Comparez, choisissez !

offre affacturage Signez votre contrat d'affacturage

financement affacturage Votre financement sous 6h

Votre entreprise mérite d'être accompagné par un expert du financement du poste clients

GROUPE AFFACTASSUR
Copyright © 1996-2020 · tous droits réservés ·


L'entreprise

Nos engagements

Mentions légales